burger-italien

Big mozza burger, tout à l’italienne

Le burger à l’italienne, enfin genre. Mozzarella à la place du cheddar, sauge et basilic parfument l’ensemble, la coppa remplace le bacon, roquette et tomates séchées pour conclure… Recette sympatique, bien que j’ai bêtement trop cuit mes steacks et c’est un sacrilège !

Buns sauge et tomates séchées (9 à 10 pains) :
– 600g farine
– 15cl de lait
– 15cl d’eau
– 1 oeuf
– 2 cs d’huile
– 1 sachet de levure de boulanger express
– 1 cc de sel
– 1 cs de sucre
– 6 pétales de tomates séchées
– 1/2 cc de feuilles de sauge séchées et émiettées à la main (ou origan, ou thym)
– 3 CS bombée de parmesan + parmesan à saupoudrer
facultatif : sésame ou pavot à saupoudrer avant cuisson pour la touche finale

preparation-buns-1Si vous disposez d’un robot muni d’un crochet pétrisseur, mettez tous les ingrédients dans votre bol et lancer le pétrissage. Ajustez en ajoutant un peu de farine si nécessaire jusqu’à ce que la pâte ne colle plus à la paroi. Elle doit être souple mais non collante pour faciliter la suite.

Sinon, vous pouvez réaliser la pâte à la main, ça demandera juste un peu plus de temps et d’huile de coude.
Dans un saladier, mélanger la moitié de la farine avec la levure, le sucre et le sel: creuser un puits, y verser les liquides, l’œuf et l’huile. Mélanger pour amalgamer les ingrédients puis ajouter petit à petit la farine restante jusqu’à ce que la pâte forme une boule molle mais qui se détache des parois. Verser sur un plan de travail fariné et pétrir vigoureusement jusqu’à obtention d’une pâte lisse, souple et élastique.

Vous êtes pressé…
Diviser la pâte en fonction du nombre de buns nécessaires. Pétrir rapidement chaque boule et les déposer sur une plaque recouverte d’une feuille de papier sulfurisé. Laisser repoder 30 minutes à une heure. Préchauffer le four à 200°C. preparation-buns-2Enfourner à mi-hauteur en prenant soin de disposer dans le four un petit ramequin d’eau. Cuire 15-20 minutes, jusqu’à ce que les buns soient joliment dorés.
ATTENTION : la pâte gonflant moins, vous obtenez moins de pains (6 la dernière fois que je l’ai fait) et un peu plus denses

Vous avez le temps…
Diviser en 10 morceaux de même poids (environ 100g). Former des boules et laisser lever sous un torchon humide, à température ambiante pendant au moins 4h (vous pouvez même les laisser une nuit).
Pétrir de nouveau chaque pâton, aplatir légèrement, couvrir et laisser lever environ 1h.
Préchauffer le four à 200°C. Enfourner à mi-hauteur en prenant soin de disposer dans le four un petit ramequin d’eau. Cuire 15-20 minutes, jusqu’à ce que les buns soient joliment dorés.

Remarque :
Les cuire au dernier moment pour les servir tout chaud sortant du four.

Steack à l’italienne (6 personnes) :
– 600g de boeuf haché à 5% de matière grasse
– 3 CS de basilic surgelé
– 1 CS d’huile d’olive
– 1 CS rase d’ail en semoule

Mélanger l’ensemble des ingrédients et réserver au frais.
Former vos steacks, d’un diamètre égal ou un peu plus large que vos pains, au moment de cuire.
Cuire sur feu très vif 1à 2 minutes de chaque côté.
Remarque : vous pouvez être tenté de faire des steacks de 150g par personne, on a testé et je trouve ça trop épais…

Et aussi, dans le burger (pour 6 personnes) :
– 2 poignées de roquette
– 2 ou 3 tomates fraîches
– 2 ou 3 boules de mozzarrella (mieux di buffala, encore mieux fumée)
– 12 tranches de coppa passée 5 minutes au four (200°C) sur une feuille de papier sulfurisé

Pour faire fondre le fromage, poser une grosse tranche de mozzarella sur chaque steack, sur une face déjà cuite. Au dernier moment, retrouner à nouveau pour faire fondre. Laisser 1 minute et servir immédiatement.
OU
Couper les pains, poser une tranche de fromage sur chaque morceau et repasser 2 minutes dans le four chaud avant d’assembler votre burger.

Sauce :
Je n’y avais pas mis de sauce dans le burger mais ça serait sympa. Voici quelques idées :
Pesto : certainement très bon mais masquerait un peu le goût du reste
Pesto rosso (pesto à la tomate) : mieux pour l’équilibre
Purée de tomates séchées
Sauce tomate aux câpres : l’acidité des câpres remplacerait celle du traditionnel cornichon
Moutarde : pour apporter du piquant
Ketchup : et pourquoi pas si vous avez envie

Accompagnement :
– salade de roquette, tomates séchées et copeaux de parmesan
– vinaigre balsamique et huile d’olive pour l’assaissonnement de la salade
– salsifis en boîte, braisés au beurre pour accompagner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *