Poivre timut du Népal, surprenante découverte aux notes de citron et de pamplemousse

A l’occasion d’une visite dans la boutique de la maison Thiercelin, j’ai découvert samedi le poivre timut du Népal. Ce poivre qui ressemble à une baie de Sichuan en plus petite et plus foncée dégage des notes uniques d’agrumes, citronnées et poivrées. En fait, après un moment de surprise, on lui trouve sans doute possible une odeur de pamplemousse. Incroyable.

Le poivre du Népal, le timut ou timur (en langue anglaise notamment), fait partie de la famille du poivre sichuan. Il possède les mêmes qualités anesthésiantes d’ailleurs, gare au dosage. C’est une baie odorante, plus fruitée que poivrée, qui peut merveilleusement relever un poisson ou un dessert.

Un chef, client de la maison Thiercelin, l’utilise ainsi : un filet de poisson, un filet d’huile d’olive, un filet de citron et quelques baies de timut dans une papillote. Très simple, cela permet de mesurer très simplement les grandes capacités aromatiques de cette épice.

Envie d’aventure ? Aux notes citronnés du poivre du Népal, on a immédiatement envie d’associer le chocolat, sous forme de de boisson ou de dessert. Et les fruits : un ananas juste rôti, une poire pochée, une orange confite…

La maison recommande enfin ce poivre sur : les crustacés, le canard et les viandes blanches.

3 thoughts on “Poivre timut du Népal, surprenante découverte aux notes de citron et de pamplemousse

  1. bonjour,
    j’ai découvert l’existence de ce poivre dans une revue, par contre je ne sais où me le procurer, ainsi que son prix . pourriez vous me donner ces informations ?
    d’avance je vous en remercie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *